STOP aux maladies de l’été ! Les remèdes naturels pour vous soigner

STOP aux maladies de l’été ! Les remèdes naturels pour vous soigner

En été, qui ne rêve pas d’un beau bronzage, d’un peu de farniente sur la plage au sable chaud, de repos à la montagne… Oui mais attention aux maladies, elles peuvent vraiment gâcher vos vacances ! Pour éviter d’être pris au dépourvu, voici les maladies de l’été les plus courantes et leurs remèdes 100% naturels. Coup de soleil, jambes lourdes, otite externe… à vos marques, prêts, stoppez-les !

Le coup de soleil, une des maladies de l’été très courantes

Cette brûlure au 1er degré, superficielle et sans cloque, est due à une surexposition aux rayons ultraviolets UVB et UVA qui entrainent généralement quelques plaques, des rougeurs intenses et des douleurs vives sur la peau. Également appelé érythème actinique, c’est l’une des principales maladies de l’été, car une demi-heure sous le soleil de midi peut suffire pour attraper un coup de soleil. Dans les jours qui suivent, elle fait place à une zone dépigmentée et une desquamation. Il arrive qu’elle se manifeste par une peau rosacée, rouge vif, rouge violacée, voire cloquée comme brûlée en fonction du temps d’exposition au soleil. Dans ce cas, la brûlure varie du second au quatrième degré. Dans la majorité des cas, la brûlure au 1er degré disparait au bout d’une semaine.

Les remèdes naturels :

Pour soigner un coup de soleil de manière naturelle, imbibez du jus de concombre, du thé fort à base de fleurs de soucis ou du thé noir dans des compresses tièdes puis appliquez-les sur les zones touchées. Idéalement, utilisez un vaporisateur lorsque la peau est sensible et très douloureuse.

L’aloe vera est une plante médicinale phare à ne pas oublier dans votre trousse à pharmacie naturelle de voyage lorsque vous voyagez. C’est en effet un excellent remède pour soigner ce type de brûlure, grâce à ses propriétés cicatrisantes, antiseptiques, anti-inflammatoires, anesthésiques et hémostatiques. Il équilibre ainsi la réhydratation de l’équilibre et son pH, et réduit la formation de cicatrices et de cloques.

Le fromage blanc et le yaourt nature apaisent également les coups de soleil. 15 minutes après en avoir appliqué abondamment suffisent déjà à avoir des bienfaits puisqu’ils atténuent la douleur et rafraichissent la peau.

Coupés en tranche, la pomme de terre, le concombre et la tomate permettent de réduire l’inflammation. En plus de dissiper la chaleur, ils évitent en même temps les cloques et la desquamation.

Les jambes lourdes : 5 remèdes vous pour soigner

Avoir les jambes lourdes, les chevilles ou pieds gonflés, douloureux et fatigués, sont également très fréquents en été, surtout les jours de canicule. La chaleur dilate les veines, ce qui stage le sang au niveau des jambes et ne permet pas de le laisser circuler correctement vers le cœur. Pour éviter cette insuffisance de retour veineux, il est conseillé de boire beaucoup d’eau et de bouger régulièrement, idéalement de marcher pieds nus sur du gravier ou du sable.

Les remèdes naturels :

Dès que les jambes deviennent lourdes et douloureuses, levez-les à chaque fois que vous en avez l’occasion. Trempez-les également dans de l’eau fraiche pour atténuer la douleur, sous la douche, dans une fontaine, dans la mer ou dans un ruisseau par exemple. Pratiquez régulièrement des activités physiques comme le vélo, la natation, le jogging ou tout simplement la marche.

En parallèle, certaines plantes ont le pouvoir de détendre les jambes lourdes, à commencer par le marronnier d’Inde et la vigne rouge. Ils sont disponibles sous forme d’Extrait fluide de Plantes Standardisé (EPS) qui permet de maintenir les principes actifs des plantes sans les dégrader. La vigne rouge est efficace pour traiter les varices, l’insuffisance veineuse, ainsi que les autres symptômes liés à une mauvaise circulation du sang grâce à ses composés antioxydants principalement du resvératrol et des flavanoïdes (quercétine et oligo-proanthocyanidines ou OPC).

Le marronnier d’Inde, pour sa part, est utilisé pour soigner les hémorroïdes ainsi que les jambes lourdes chroniques grâce à leurs propriétés anti-inflammatoires. Son principe actif (aescine) et ses flavonoïdes permettent la vasoconstriction, la diminution du diamètre des vaisseaux sanguins. Pour prévenir l’insuffisance de retour veineux, diluez 2,5 ml (10 ml en cas de crise) d’extrait de vigne rouge et la même quantité d’extrait de marronnier dans un verre d’eau puis buvez-en 2 fois par jour. 

Le bain de pieds le soir détend également beaucoup. Laissez ainsi reposer vos pieds dans de l’eau tiède salée, mélangée à quelques gouttes d’huile d‘eucalyptus, de menthe poivrée ou de citron, ainsi qu’une infusion de romarin.

Pour mieux faire circuler le sang dans les pieds et les jambes, l’huile essentielle de cyprès est aussi recommandée. Seule ou en association avec de l’huile essentielle de Menthe poivrée, elle est utilisée en massage et à diluer à 8% dans une huile végétale fluide.

L’otite externe : comment la traiter naturellement ?

L’otite externe est également l »une des maladies de l’été les plus courantes, car elle survient après s’être baigné en piscine ou en mer. Cette inflammation de la peau du conduit auditif externe (entre l’oreille externe et le tympan) provoque de vives douleurs, une sensation d’oreille bouchée voire la baisse de l’audition, des démangeaisons ainsi que des irritations. Du pus ou du liquide peut aussi s’évacuer depuis l’oreille. Pour l’éviter, il est conseillé d’utiliser des bouchons d’oreilles lorsque vous nagez. Après chaque baignade, pensez à pencher la tête sur le côté pour faire sortir l’eau dans vos oreilles.

 Les remèdes naturels :

L’ail est un antibiotique naturel et l’un des premiers remèdes pour lutter contre la plupart des infections grâce à ses propriétés antimicrobiennes, antibactériennes et antifongiques. Pour traiter cette maladie de l’été, laissez pénétrer dans l’oreille atteinte de l’huile d’ail pure durant quelques minutes. Le jus d’ail, obtenu en pressant plusieurs gousses d’ail et en le passant au tamis pour en extraire le jus, est également efficace. 3 gouttes de ce jus pur suffisent.

Si vous n’avez pas d’ail, l’oignon est lui aussi un excellent remède naturel pour traiter l’otite externe. Ses propriétés antibactériennes et antiseptiques permettent de réduire l’inflammation et de lutter contre les bactéries. Comme pour l’ail, laissez du jus d’oignon pénétrer quelques minutes dans l’oreille douloureuse.

L’eucalyptus radié a également des propriétés antibactériennes et anti-infectieuses, permettant de traiter de manière naturelle cette maladie de l’été. Dans ce cas, appliquez autour de l’oreille le mélange d’une goutte d’huile essentielle d’eucalyptus radié et de 4 gouttes d’huile végétale à raison de trois fois par jour. D’autres huiles essentielles ont elles aussi les mêmes effets, notamment l’HE de ravintsara, l’HE de lavandin, l’HE de magnolia, l’HE de romarin (à cinéole ou à verbénone), ou encore l’HE de niaouli. Dans tous les cas, attention à ne pas en verser dans l’oreille.

2 thoughts on “STOP aux maladies de l’été ! Les remèdes naturels pour vous soigner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *