Massage ayurvédique : principe, bienfaits et particularités de cette thérapie corporelle

Massage ayurvédique : principe, bienfaits et particularités de cette thérapie corporelle

Incontournable des centres de bien-être français, le massage ayurvédique est une thérapie corporelle, mais surtout une pratique qui nourrit le corps, les sens et l’âme. Issue de l’ayurvéda, médecine holistique indienne traditionnelle, elle vise l’harmonie et le bien-être en rééquilibrant le corps et l’esprit, au moyen de différentes techniques de massage.

Massage ayurvédique : un peu d’histoire pour mieux nous situer…

Le massage tient une place importante dans la culture indienne, pour le bien-être corporel, mais aussi spirituel. En Inde, les enfants sont d’ailleurs encouragés à masser leurs proches dès l’âge de 6 ans. Dès leur naissance, les nouveau-nés et leur mère se font eux aussi masser tous les jours durant 40 jours. Ils pratiquent plusieurs types de massage, le plus connu étant le massage ayurvédique qui s’inspire de l’ayurvéda.

Le massage ayurvédique a existé depuis plusieurs siècles déjà en Inde, mais est tombé dans l’oubli suite aux invasions musulmanes à partir du VIIIe siècle. Elle fut même interdite par les Anglais à l’époque des nombreuses colonisations européennes, dont britanniques. Mais avec l’indépendance en 1947, le massage ayurvédique sera de nouveau pratiqué librement et reconnu sous l’influence de Mahatma Gandhi. À partir de 1982, il sera introduit en France et en Europe par le moine yogi et ayurvédiste Swami Yoga-Anand Bharati.

Quels sont les bienfaits du massage ayurvédique ?

Grâce à des techniques personnalisées de pression, frottement et pétrissage en fonction des « doshas » (humeurs ou éergies vitales), ce type de massage apaise le corps, mais aussi l’esprit. Il permet de retrouver un état émotionnel et une qualité de sommeil stable et positif. Il élimine également les toxines mentales et physiques afin de rééquilibrer tous les systèmes de l’organisme (immunitaire, circulatoire, nerveux, digestif…) et de se renforcer. En plus de relaxer, de tonifier et de désintoxifier, le massage ayurvédique permet de reconnecter l’esprit à l’organisme grâce à un travail d’énergie. Il corrige en effet le flux d’énergie électromagnétique à travers le corps.

Son principe : les doshas

Basé sur l’ayurvéda, ce type de massage repose sur cinq éléments présents dans la nature : l’éther (ou l’espace), l’air, le feu, l’eau et la terre. Ils constituent trois humeurs ou énergies vitales, les doshas : le Vata (l’air, le système nerveux et hormonal), le Kapha (l’eau, le fluide), et le Pitta (le feu, le système digestif), qui forment chaque être humain. Le massage ayurvédique consiste ainsi à rechercher l’équilibre parfait entre ces énergies vitales en stimulant des points de pression précis pour une circulation harmonieuse et durable de l’énergie vitale et ainsi ressentir un bien-être intérieur très fort.

En pratique, la première séance commence toujours par un bilan ayurvédique afin de mieux connaitre le patient. Pour lui proposer le type de massage le plus adapté à son état, le masseur analyse sa constitution, la composition de ses tissus et sa condition physique et mentale. Il observera plusieurs organes, dont la peau, les ongles, les yeux, prendra son pouls, et se renseignera sur ses habitudes de vie (alimentation, sommeil, état émotionnel…) et son état de santé. Une fois le bilan établi, il propose un massage personnalisé en fonction des doshas.

Le Vata

Pour les personnes dominées par le Vata (l’air), le masseur leur propose un massage ayurvédique très relaxant, lent, régulier, et avec beaucoup d’huile nourrissante et chaude, généralement de l’huile de sésame. Leur peau est en effet sèche et sujette à des problèmes cutanés. Elles sont également sensibles, souvent atteintes de troubles du sommeil, et exposées aux états émotionnels nerveux (anxiété, peur, stress…). Ce type de massage, très huileux, permet ainsi non seulement de nourrir et revitaliser la peau, mais aussi de relaxer.

Le Pitta

Les personnes dominées par le Pitta (le feu) ont une corpulence moyenne et une peau à tendance acnéique et sensible aux problèmes cutanés. Elles sont plus facilement sujettes aux infections, et ont un caractère chaud, parfois irritable et coléreux. On leur propose un massage beaucoup plus rapide, stimulant, mais sans irriter l’épiderme.

Le Kapha

Enfin, pour les personnes dominées par le Kapha (l’eau), on leur propose un massage à sec revigorant avec très peu d’huile ou des poudres, et un rythme de mouvements rapide. Il permet ainsi de bousculer le tempérament calme et un peu lent de ce type de profil, pouvant être souvent sujet à des maladies respiratoires. Ce massage activera en même temps le système lymphatique stagnant et relancera les circulations sanguines.

Dans tous les cas, le massage se déroule nu ou en sous-vêtement, sur une table ou sur un tapis par terre. L’huile de massage utilisée est souvent de l’huile de sésame, chauffée à la bougie à la température du corps et appliquée sur les 107 points vitaux et énergétiques du corps humain. Appelés marmas, ce sont les points de jonction entre cinq tissus : les muscles (Mamsa), les vaisseaux sanguins (Sira), les ligaments (Snayu), les articulations (Sandhi), et les os (Asthi).

Les types de massage ayurvédique

Le type de massage ayurvédique se choisit en fonction des zones à travailler :

  • Le massage des pieds à la tête : l’Abhyanga. Il favorise la bonne circulation de l’énergie grâce à de l’huile chaude et des techniques de pression et de friction fortes à très forte sur les muscles ;
  • Le message de la région du front et des épaules : le Shirodhara. C’est un massage antistress qui favorise le sommeil et libère les tensions grâce à une intense sensation de bien-être. On masse légère les épaules et la tête puis on verse durant quelques minutes de l’huile de sésame tiède sur le front afin de calmer le système nerveux ;
  • Le massage de plante des pieds : le Kansu. Il se pratique avec un instrument particulier, le Kansu. Il s’agit d’un bol constitué d’une alliance de 5 métaux (or, zinc, cuivre, bronze, argent, étain) et de ghee, beurre clarifié indien. Leurs pouvoirs s’associent afin de répartir les énergies à travers le corps et ainsi de traiter l’angoisse, la colère, le stress ainsi que les troubles du sommeil.

Petit conseil après chaque séance

Après chaque séance, les thérapeutes conseillent généralement de boire beaucoup d’eau chaude pour évacuer les toxines libérées par le massage ayurvédique. Il est également conseillé de réaliser quelques postures de yoga pour faire durer ses effets.

One thought on “Massage ayurvédique : principe, bienfaits et particularités de cette thérapie corporelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *