3 plantes médicinales pour détoxifier les reins naturellement

3 plantes médicinales pour détoxifier les reins naturellement

Douleur vive et intense dans le bas du dos ? Urines troubles ? Nausées ? Fatigue ? Et si vous aviez mal aux reins… ? La douleur apparait le plus fréquemment dans le dos et  peut irradier vers les parties génitales et le ventre. Pas de panique, il existe plusieurs plantes, très faciles à trouver et à préparer, pour détoxifier les reins.

Détoxifiez vos reins à temps !

Avec leur 100 à 150 grammes et leur 12 centimètres chacun, les reins sont des organes indispensables de l’appareil urinaire qui se situent sous les côtes flottantes. En plus d’éliminer les déchets organiques dans les urines, ils équilibrent les minéraux nécessaires à l’organisme (calcium, potassium, sodium…), maintiennent son équilibre hydrique et régulent la pression artérielle.

Comme un filtre, les reins éliminent l’urée dans les urines, un déchet azoté provenant de la dégradation des protéines par le foie. Environ 120 litres de sang sont filtrés tous les jours, mais ils ne rejettent que 1,5 à 2 litres d’urines, contenant tous les déchets, acides aminés, l’urée, l’acide urique, la créatinine, inutiles à l’organisme. Ils maintiennent également à un niveau constant tous les minéraux dont l’organisme a besoin et éliminent tous les excédants dans les urines. Enfin, les reins participent à la fixation du calcium ainsi qu’à la régulation de la pression artérielle. Ils produisent la rénine et l’angiotensine, et actionnent le mécanisme de la rétention d’eau et de sodium.

Avec la vie trépidante que nous menons tous de plus en plus, de mauvaises habitudes alimentaires, ou encore une très faible consommation d’eau, les reins ne fonctionnent plus normalement. Si les déchets du métabolisme ne sont pas évacués, des caillots se forment progressivement suite à une accumulation de cristaux d’urine. Ceux-ci provoquent systématiquement de fortes douleurs au niveau des reins (calculs rénaux) et par la suite plusieurs troubles et maladies s’ils ne sont pas nettoyés à temps : hypertension artérielle, anémie, maladies cardiovasculaires, l’ostéoporose… Alors avant d’en arriver là, mieux vaut détoxifier les reins à temps et régulièrement !

Détoxifier les reins naturellement ? C’est facile !

L’eau

Pour détoxifier les reins, les professionnels de santé recommandent de boire 1,5 litre d’eau (8 verres) par jour, avec une faible teneur en minéraux. Ceux qui ont tendance à développer des calculs rénaux ou des infections urinaires devront en boire beaucoup plus (2 litres d’eau par jour). Non seulement l’organisme sera drainé et les reins seront drainés eux-mêmes, mais tous les besoins métaboliques normaux seront comblés.

L’ortie

L’ortie (Urtica) est une plante herbacée à feuilles velues qui est notamment reconnue pour ses propriétés diurétiques depuis l’Antiquité, permettant ainsi de détoxifier les reins. Elle élimine facilement les toxines, particulièrement l’acide urique, par le biais de l’urine grâce à sa capacité à stimuler la miction. L’ortie peut se consommer de différentes manières : en salade, velouté, jus, infusion, décoction, ou en teinture-mère. Les jeunes pousses peuvent en effet être parfaitement consommées fraiches, en salade par exemple. Elle peut également être réduite en purée, farcie dans les pâtes, ou être apprêtée comme des épinards. Dans tous les cas, si vous utilisez les feuilles, pensez à les blanchir pour dissoudre les poils urticants.

Posologie : Si vous préférez les infusions, laissez infuser durant 5 minutes 1 cuillère à soupe de feuilles dans une tasse d’eau bouillante (2 à 4 tasses par jour). Pour la décoction, faites bouillir une tasse d’eau avec 1 cuillère à thé de racines ou de graines durant 10 minutes (2 à 3 tasses par jour). Vous pouvez aussi la broyer au blender avec un peu d’eau pour en faire du jus (½ à 2 tasses par jour).  

Le céleri

Comme l’ortie, le céleri (Apium graveolens L.) est reconnu pour ses vertus diurétiques afin d’éliminer naturellement et efficacement les toxines de l’organisme. Cette plante herbacée renforce en même temps le foie et les reins, grâce notamment aux nutriments qu’elle contient, comme le sodium, le fer, le calcium, le potassium ainsi que vitamines A, B et C.

Posologie : La méthode la plus simple et pourtant efficace pour détoxifier les reins grâce au céleri est de mixer 3 cuillères à soupe de ses branches préalablement coupées avec 200ml d’eau, l’équivalent d’un verre. À boire 1 verre par jour pendant au moins un mois.

Le céleri se marie également très bien avec d’autres plantes et aliments réputés pour nettoyer les reins, comme les épinards, asperges, canneberges, et le persil. Placez ainsi dans un extracteur de jus :

  • 2 branches de céleri
  • 1 bouquet de persil
  • Du gingembre et du curcuma frais
  • 3 asperges vertes
  • 4-5 canneberges
  • 1 orange épluchée

Vous obtiendrez un jus riche en goût 100% purifiant, à boire le matin à jeun.

Le pissenlit

Depuis l’Antiquité grecque, le pissenlit (Taraxacum officinale) a déjà été utilisé pour ces nombreuses vertus médicinales. Ces propriétés diurétiques, notamment pour nettoyer les reins, n’ont toutefois été exploitées qu’à partir du XVIe siècle. Cette plante médicinale de la famille des chicorées permet en effet d’augmenter la fréquence des mictions afin d’éliminer plus rapidement les toxines par l’urine. Elle possède également des propriétés anti-inflammatoires afin de prévenir les problèmes rénaux.

Posologie : Comme l’ortie, elle peut être consommée sous forme en décoction, 50g de racine séchée pour 1L d’eau, ou d’infusion, 20g-30g de feuilles séchées pour 1L d’eau. Dans les deux cas, buvez-en 3 tasses par jour. Le pissenlit se consomme aussi frais et cru, en salade par exemple, ou en tisane, la méthode la plus efficace pour détoxifier les reins et l’appareil urinaire.

One thought on “3 plantes médicinales pour détoxifier les reins naturellement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *