Le curcuma, un remède efficace contre le syndrome du côlon irritable

Le curcuma, un remède efficace contre le syndrome du côlon irritable

Traditionnellement utilisé en médecine traditionnelle chinoise, indienne, et occidentale en cas de mauvaise digestion ou de douleurs abdominales, le curcuma est un allié santé majeur du fait de ses nombreuses propriétés médicinales. Les curcuminoïdes qu’il contient, des antioxydants puissants, agissent sur certaines maladies inflammatoires et les troubles digestifs. Selon une étude réalisée au Royaume-Uni par exemple, cette plante herbacée permettrait d’améliorer le syndrome du côlon irritable…

Le syndrome du côlon irritable, un trouble fonctionnel très fréquent

Le syndrome du côlon irritable (SCI) est le trouble le plus courant observé dans les cas de gastro-entérologie. Ce trouble fonctionnel se manifeste notamment par des douleurs abdominales, une altération des habitudes intestinales et des selles plus fréquents. Il a également été prouvé que la qualité de vie des personnes atteintes de cette maladie est considérablement réduite par rapport à celles qui n’en souffrent pas.

Jusqu’à aujourd’hui, les causes du SCI ne sont pas claires. Les hypothèses proposées incluent l’infection et l’utilisation d’antibiotiques, qui peuvent toutes deux modifier la microflore colique. Alors que médecine ne propose encore rien de convaincant pour le traiter malgré les recherches, les remèdes à base de plantes proposent des traitements alternatifs, comme l’huile de menthe poivrée, l’extrait de feuille d’artichaut ou encore le curcuma.

Originaire d’Asie du Sud-Est, le curcuma (Curcuma longa) est traditionnellement utilisé en médecine traditionnelle chinoise, indienne, et occidentale en cas de mauvaise digestion ou de douleurs abdominales. Le curcuma et ses principes actifs, à savoir la curcumine, sont réputés pour leurs propriétés anti-inflammatoires, cholérétiques, antimicrobiennes et des actions carminatives, qui seraient utiles dans les troubles gastro-intestinaux.

D’ailleurs, une étude réalisée au Royaume-Uni et publiée dans The journal of alternative and complementary medicine a évalué les effets de la supplémentation en curcuma sur la prévalence du syndrome du côlon irritable, la qualité de vie liée aux symptômes ainsi que sur des adultes en bonne santé souffrant du SCI.

Une baisse de 57% de prévalence du SCI grâce au curcuma

Pour les besoins de cette étude, 500 volontaires potentiels qui présentaient des symptômes auto-déclarés du SCI depuis au moins 3 mois ont été recrutés au Royaume-Uni. Tous ont préalablement rempli un questionnaire, mais 207 ont été randomisés. Plus de 70% des volontaires étaient des femmes, la majorité avait plus de 50 ans et l’indice de masse corporelle moyen était de 26. La conception de l’étude était partiellement aveugle, randomisée, avec des résultats évalués au moyen de questionnaires. Les volontaires, quant à eux, ont été répartis en deux groupes, un pour prendre 72 mg (1 comprimé) d’un extrait normalisé de curcuma, et un autre 144 mg (2 comprimés) par jour pendant 8 semaines.  

Les résultats ont démontré que la prévalence du syndrome du côlon irritable a diminué de manière significative entre le dépistage et la ligne de base : de 41% dans le groupe ayant prix un comprimé et 57% dans celui qui a pris deux comprimés. Après le traitement, d’autres baisses significatives ont été enregistrées : une baisse de 53% de la prévalence du SCI dans le groupe ayant pris comprimé et de 60% dans le deuxième.

Une analyse post-étude a révélé une diminution significative du score de douleur / inconfort abdominal de 22% dans le groupe à un comprimé et de 25% dans le second groupe. Il y a eu des améliorations significatives dans toutes les échelles IBSQOL (l’échelle de qualité spécifique des patients ayant un syndrome du côlon irritable) entre 5% et 36% dans les deux groupes. Environ les deux tiers de tous les sujets ont également signalé une amélioration des symptômes après le traitement, et il y a eu un changement favorable dans la structure intestinale.  

Par ailleurs, aucun effet secondaire majeur n’a été signalé. Les effets secondaires mineurs comprenaient des flatulences chez environ un quart des sujets, ainsi que la bouche sèche.  

Une découverte prometteuse sur l’effet du curcuma

Dans tous les cas, la découverte de l’amélioration significative du syndrome du côlon irritable en prenant deux comprimés de curcuma est prometteuse. Dans tous les cas, le curcuma peut aider à réduire la symptomatologie du SCI. Des essais contrôlés par placebo vont désormais confirmer ces résultats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *