L’ail : l’allié santé pour prévenir les maladies cardiovasculaires

L’ail : l’allié santé pour prévenir les maladies cardiovasculaires

L’ail est certainement l’un des aliments à intégrer quotidiennement dans notre alimentation. En plus de réduire les risques de cancer du sein et de permettre de contrôler l’hypertension artérielle, cette plante médicinale serait bénéfique pour prévenir les maladies cardiovasculaires.

L’ail, une plante médicinale scientifiquement prouvé

Malgré des améliorations significatives au cours des dernières décennies dans les modifications du mode de vie, les maladies liées à l’athérosclérose telles que les cardiopathies ischémiques (diminution de l’apport de sang artériel au niveau d’un organe), les accidents vasculaires cérébraux (AVC) et les maladies vasculaires périphériques restent la principale cause de mortalité dans les pays développés.

C’est pourquoi les stratégies de prévention sont un domaine de la plus haute importance. Les scientifiques notamment proposent de plus en plus un changement de comportement alimentaire en intégrant des aliments bénéfiques pour la santé. L’ail, par exemple, est utilisé à des fins médicinales depuis des milliers d’années à travers le monde pour diverses indications. C’est même l’une des plantes médicinales les plus recherchées aujourd’hui et le deuxième traitement complémentaire le plus utilisé.

Une étude américaine menée par les scientifiques de la BioMed LA  l’a d’ailleurs prouvé. Publiée dans la revue médicale Journal of Nutrition, ellea regroupé plusieurs études sur l’ail afin de démontrer que cette plante médicinale est un allié santé indispensable : il réduit entre autres les plaques de graisses sur les artères, réduit les risques d’accident cardiovasculaires et joue un rôle important sur le contrôle de l’hypertension et du taux de cholestérol.

Les effets favorables de l’ail sur l’hypertension et l’hypercholestérolémie

Selon cette étude, de nombreux essais et méta-analyses ont montré des effets favorables de l’ail sur des facteurs de risque tels que l’hypertension et l’hypercholestérolémie. La pression artérielle systolique et la pression artérielle diastolique se sont révélées être réduites de 7 à 16 mm Hg et de 5 à 9 mm Hg, respectivement, par rapport au placebo.

Le traitement antihypertenseur à base d’ail réduit ainsi de 20 à 25% le risque d’incidence de la cardiopathie ischémique et de 30 à 40% le risque d’accidents vasculaires cérébraux.  On pense que jusqu’à 50% des patients hypertendus peuvent utiliser l’ail comme complément ou uniquement en tant que traitement de l’hypertension.

Par ailleurs, de nombreux essais randomisés à grande échelle ont démontré un effet positif de l’ail sur le degré d’hypercholestérolémie et la cardiopathie ischémique. Dans l’ensemble, diverses préparations à base d’ail ont montré une réduction de taux de cholestérol total (CT) de 7,4 à 29,8 mg / dL.  

Vous êtes hypertendu, redoutez un taux de cholestérol total élevé ?

L’ail réduit le taux de progression des calcifications des artères coronaires (CAC)

Le score de calcification des artères coronaires (CAC) est réputé être un score prédictif du risque cardiovasculaire. Étant donné que la progression des CAC est associée à un risque plus élevé de cardiopathie ischémique, le traitement à l’ail montre une diminution du taux de progression des CAC. Selon l’étude, l’ail pourrait en même temps diminuer les taux de cardiopathie ischémique.   

Conclusion de l’étude

L’ail a montré des effets favorables sur plusieurs facteurs de risque cliniquement pertinents qui, non seulement aident à pronostiquer, mais peuvent aussi modifier les stratégies de gestion des patients dans la prévention de la cardiopathie ischémique.

L’étude conclut que cette plante médicinale est généralement sans danger avec un léger inconfort gastro-intestinal, mais qui peut très facilement être atténué. En tant que l’un des plus anciens remèdes médicinaux jamais appliqués, l’ail mérite une évaluation plus approfondie de ses avantages sur le risque d’autres maladies cardiovasculaires.

2 thoughts on “L’ail : l’allié santé pour prévenir les maladies cardiovasculaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *