L'ostéopathie : profession multi-visages de la médecine naturelle

L'ostéopathie : profession multi-visages de la médecine naturelle

Parmi les nombreuses médecines naturelles qui existent, celle de l’ostéopathie se démarque des autres. En effet, bien que classée parmi les médecines dites « non conventionnelles », donc non réglementées, cette médecine naturelle est strictement encadrée par la loi.

L’ostéopathie entre dans le cadre des médecines naturelles qui doivent être pratiquées soit par un professionnel de santé, soit par une personne ayant exclusivement suivi une formation dédiée à l’ostéopathie. Dans le 2e cas, on parle alors d’ostéopathe exclusif.

Cet encadrement impacte directement la profession qui peut présenter de nombreux visages. Plusieurs types d’exercice de la profession d’ostéopathe existent alors et chaque usage relève d’une formation particulière. Avant de proposer un tour d’horizon de ces facettes de l’ostéopathie, arrêtons-nous sur son sens premier.

L’ostéopathie, une médecine naturelle manuelle et préventive

L’ostéopathie est, d’après le registre des ostéopathes de France,

« la pratique qui consiste à prévenir, diagnostiquer et traiter manuellement les dysfonctions de la mobilité des tissus du corps humain susceptibles d’en altérer l’état de santé« 

Le ministère de la Santé appuie cette définition en indiquant que l’ostéopathie relève des manipulations musculo-squelettiques et myofasciales qui sont exclusivement manuelles.

A contrario, l’ostéopathie ne peut pas traiter des pathologies organiques qui demandent une intervention thérapeutique, chirurgicale ou médicamenteuse.

Découvrez ici notre article décrivant le déroulement d’une séance d’ostéopathie

Il est important de ne pas confondre l’ostéopathie avec la kinésithérapie. La profession de masseur-kinésithérapeute est chapeautée par un ordre, ce qui n’est pas le cas des ostéopathes. De plus, le « kiné » est habilité à exercer sur prescription médical. L’objectif principal de ses interventions est la rééducation des capacités fonctionnelles et de les maintenir. L’ostéopathe, lui, intervient avant tout dans un objectif de prévention.

Qui peut être ostéopathe ?

Plusieurs chemins sont possibles pour devenir ostéopathe. Soit le professionnel a suivi une formation spécifique d’ostéopathie. Soit le professionnel est issu d’une formation médicale (médecin, masseur-kinésithérapeute, infirmier…).

L’ostéopathe exclusif

La possibilité de devenir ostéopathe sans passer par des études médicales existe depuis longtemps mais elle n’a été reconnue officiellement que depuis le décret du 25 mars 2007. Les candidats qui désirent se former dans cette médecine naturelle doivent alors s’inscrire dans un centre de formation agréé.

La formation complète dure alors 5 ans. Elle se compose d’abord de 3 360 heures de formation théorique et pratique incluant des cours magistraux, des travaux dirigés et des travaux pratique. Puis l’élève suit 1 500 heures de formation pratique clinique encadrée et comprenant 150 consultations complètes et validées.

L’ostéopathe issu d’une profession médicale

Le professionnel de santé qui souhaite devenir ostéopathe, comme le masseur-kinésithérapeute ou le médecin, ne peut pas s’auto-déclarer apte à pratiquer. Il doit, lui aussi, suivre une formation plus ou moins longue selon sa formation initiale.

Ainsi, un médecin qui souhaite également verser dans l’ostéopathie doit suivre une formation de pas moins de 800 heures.

Le masseur-kinésithérapeute ou la sage-femme devrait suivre une formation de 1 900 heures.

L’infirmier ou le pédicure-podologue devrait, quant à lui, effectuer 2 300 heures de formation.

Tous les professionnels d’ostéopathie, qu’ils soient ostéopathes exclusifs ou professions médicales, doivent donc passer par cette formation. Cette ouverture de la profession a favorisé son développement rapide : le nombre d’ostéopathes est passé de 4 000 en 2002 à 26 222 en 2016, dont 14 953 sont des ostéopathes exclusifs.

Cette multiplication des parcours possibles impacte aussi directement les organisations représentatives.

La profession d’ostéopathie représentée par 9 organisations différentes

Le fait que le professionnel d’ostéopathie puisse venir de nombreux horizons différents a une conséquence directe sur la variété des organisations représentant la profession.

Ainsi, les ostéopathes exclusifs, ou non professionnels de santé, sont représentés par 4 organisations différentes. Parmi elles se trouvent l’Association Française d’Ostéopathie (AFO), la Chambre Nationale des Ostéopathes (CNO), le Syndicat Français Des Ostéopathes (SFDO) et l’Union Fédérale des Ostéopathes de France (UFOF).

Pour représenter les ostéopathes professionnels de santé, deux ensembles se découpent.

Le premier est celui des médecins avec 3 organisations représentatives. Le Syndicat de Médecine Manuelle-Ostéopathie de France (SMMOF), le Syndicat National des Médecins Ostéopathes (SNMO) et le syndicat professionnel des Médecins Ostéopathes de France (ODF).

Le second concerne les masseurs-kinésithérapeutes qui sont représentés par 2 organisations. La Fédération Française des Masseurs-Kinésithérapeutes Rééducateurs (FFMKR) et le Syndicat National des Masseurs-Kinésithérapeutes Rééducateurs (SNMKR).

Les professionnels de l’ostéopathie ont donc le choix d’adhérer (ou non) à l’organisation représentative qui leur convient le mieux. La difficulté est évidemment de savoir laquelle choisir.

L’ostéopathie est donc une profession particulière de la médecine naturelle de par sa prise en main partielle par les autorités françaises. Nous verrons très prochainement que la formation en elle-même doit être sélectionnée avec soin car, pour que le diplôme soit valide, il faut qu’il réponde à des critères strictement définis par l’Etat.

5 thoughts on “L'ostéopathie : profession multi-visages de la médecine naturelle

  1. La possibilité de devenir ostéopathe sans passer par des études médicales n’est ouverte que depuis le décret du 25 mars 2007. Les candidats qui désirent se spécialiser dans cette médecine naturelle doivent alors se former auprès d’un centre de formation agréé.

    Faux, c’est la profession d’ostéopathe qui est reconnu en 2007 et non pas la formation d’ostéopathe exclusif qui elle existaient déjà dans les années 80. A savoir au passage que le métier d’Ostéopathe est plus ancien que celui de Kinésithérapeute.

    En France ce qui fait défaut est qu’il y a un amalgame entre un métier et une spécialisation. Il y a des thérapeute qui font de l’ostéopathie comme un « outils » et il y en a d’autres qui sont Ostéopathes D.O. et ont l’approche qui va avec: métier.

    1. Cher lecteur,
      Merci beaucoup pour ce point de détail important concernant la différence entre « existence » et « reconnaissance » de la profession d’ostéopathe.
      Diriez-vous que les Ostéopathes exclusifs ont une vision « métier » tandis que les professions médicales qui font une formation supplémentaire en ostéopathie ont plutôt une approche « spécialisation » ?

      1. Diriez-vous que les Ostéopathes exclusifs ont une vision « métier » tandis que les professions médicales qui font une formation supplémentaire en ostéopathie ont plutôt une approche « spécialisation » ?

        Pour répondre à votre question, je dirais globalement oui. Et c’est normal, dans notre société, notre mode de vie et notre éducation, on nous met des barrières et on nous apprends à cloisonner les choses, les séparer et « les placer dans des boites ». On nous « formate » à un point de vue, et on nous hyper-spécialise. C’est la où la formation et le développement de l’ostéopathe en tant qu’individu change radicalement les choses, de par la vision d’ensemble dans toutes les dimensions de l’être dans une globalité et en gardant en état de conscience la capacité d’auto-guérison et d’homéostasie. Les formations complémentaires des professionnalisation en ostéopathie n’apportent généralement pas cette vision, ou alors, l’élève qui suit cette formation n’a que trop peu de temps pour s’en imprégner. Etre ostéopathe c’est un mode de vie, et une vision de l’individu et son environnement différente et éclairée.
        F. HUGONNET Ostéopathe D.O.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *