Withania coagulans, nouvelle plante médicinale indienne contre le diabète ?

Withania coagulans, nouvelle plante médicinale indienne contre le diabète ?

Withania coagulans, ce nom ne vous dit peut-être pas grand-chose, mais chez les adeptes de la  médecine traditionnelle indienne, c’est un vrai remède contre plusieurs maladies. Au mois de juillet 2019, cette plante a d’ailleurs fait l’objet d’une étude pour prouver son efficacité contre le diabète.

Une plante… amère aux propriétés antidiabétiques

Malgré leur goût amer, certaines plantes ont plusieurs vertus sur la santé. Citons par exemple les feuilles d’absinthe qui facilitent la digestion, ou encore la Gentiane qui stimule l’estomac et atténue ballonnements et flatulences. Utilisée depuis plusieurs années dans la médecine traditionnelle indienne, Withania coagulans, également au goût très amer, a suscité l’intérêt de chercheurs sur ses propriétés antidiabétiques.

Avec son équipe de chercheurs et scientifiques, le professeur Say Chye Joachim Loo de l’Université de technologie de Nanyang, au Singapour, a démontré dans une étude que cette plante peut réellement faire descendre le taux de glycémie, en encourageant le corps à produire de l’insuline. Néanmoins, elle devait être consommée en grande quantité pour profiter de ses bienfaits si elle est prise par voie orale, ce qui n’était pas évident vu son goût très amer. De plus, ses composants médicinaux seraient rapidement détruits par l’acide de l’estomac.

La solution ? Une gélule spéciale

Selon le professeur Say Chye Joachim Loo et son équipe, le fait d’encapsuler les extraits de la plante dans une gélule spéciale leur permettrait d’arriver intacts dans l’intestin grêle, sans être altérés par le passage dans l’estomac. Ils ont ainsi créé une gélule spéciale, réalisée à partir d’une substance naturelle dérivée d’un exosquelette de crustacé (nanoparticules de chitosane), et d’un enrobage avec de l’amidon alimentaire. De cette manière, la gélule ne peut dissoudre ni libérer les extraits de la plante avant d’arriver dans l’intestin grêle.  

Baisse du taux de glycémie de 40 à 60%

Plusieurs tests ont ainsi été réalisés sur des souris diabétiques, avec des résultats très encourageants. Traitées à l’aide de ces gélules durant 5 jours, elles ont présenté un taux de glycémie inférieur d’environ 40% par rapport à leur taux habituel avant le traitement. 5 jours après le traitement, leur taux de glycémie était même inférieur de 60%. Cette étude a donc démontré que les extraits du Withania coagulans ont des effets évolutifs et durables, une bonne nouvelle pour les adaptes de médecine naturelle contre le diabète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *